La photo du jour


Info du jour :

Le MBK center, nous pouvons cocher...c'est fait! Nous y ajoutons le Pantip Plaza, et ce matin l'aquarium discover de bangkok. C'est toujours un bon moment quand on retrouve le monde sous marin!

Demain place a Chinatown et au marché chinois....


L'homme au pistolet d'or...

Après une bonne journée la veille à faire du kayak. Nous avons choisi une excursion où nous n'avions pas grand chose à faire à part nous laisser guider...au programme :

 

- une chute d'eau

- un temple dans une grotte

- L'île de james bond

- Le village de pécheurs sur l'eau

 

Il y a des fois où se faire guider à du bon.... Les offres pullulent autour de Ao Nang, c'est d'ailleurs le côté que nous apprécions pas, des rabatteurs tous les 2m le long de la route pour vous vendre des packages de découverte, pour lesquelles bien sur ils sont commissionnés...

 

Par principe nous avons fait exprès d'aller voir une agence qui ne nous à pas acccosté, le coût est normalement de 1800 baths en saison, mais hors saison la négocitation est plus facile, se sera 1000 Baths par personne (soit 25€, transport, nourriture compris).

 

Niveau chute d'eau, je vais vite passé dessus, après Erawan, celle ci viens plus occuper 15 minutes et couper le trajet en voiture qu'autre chose, c'est une chute d'eau....classique, on ne va pas faire les personnes blasées, mais rien de passionnant.

 

Pour le temple, par contre je ne dirais pas cela, c'était le premier que nous faisions dans une grotte et nous avons trouver celui ci impressionant, non seulement les statues sont magnifiques, mais ce temple à vu le roi passé, il y a même laissé un trace signé sur le mur... Alors vous vous doutez bien que quelques après le décès, c'est assez marquant de voir cette signature, derrière se cache une grotte magnifique également, et un peu partout des singes tentent de substituer la pitance aux malheureux ou fous... qui en auraient dans les sacs...

 

Suit un petit repas thaï, ou nous faisons la connaissance d'un couple chinois fort sympathique avec leur enfant, 6 plats différents sur la table...on ne va pas mourir de faim... Pour moi l'occasion de manger mon premier poisson grillé...un régal.

 

Ensuite c'est l'apothéose, j'avoue que c'est moi qui avait coché cette étape...Gina et James Bond ne sont pas de grand ami, mais je ne pouvait pas être si près sans y aller!!! Et franchement cela vaut le coup d’œil.... je pense qu'en pleine saison il est impossible de faire des photos de cette qualité... mais c'est incroyable de voire ce que la nature peux faire, on se demande par quelle magie tient ce cailloux, et je reviens en enfance en me refaisant le film... un super moment! Le comble je me baigne juste à côté!!!

 

Pour finir un petit tour en long boat pour voir un village de pêcheur sur une île isolée...un mode de vie très rudimentaire avec seulement 4h d’électricité par jour, amenée par des groupes éléctrogènes au fuel... Merci l'écologie... :)

 

Bilan une bonne journée, avec un brin de chance en plus, car un orage ultra violent est tombé 5 minutes après être montés dans le van du retour.... Merci Bouddha, ou Jésus ou qui que se soit...on apprécie :)

 


0 commentaires

Ao Nang - Krabi - Kayak à AoThalane

On a testé le kayak dans la mangrove!

Depuis notre arrivée dans le sud, nous ne pouvons pas dire que le soleil soit au rendez-vous, certes il faut des apparitions de 2/3 heures dans la journée, mais le bougre n'est pas suffisamment présent pour une grosse découverte d'île aux eaux bleues claires, car sans soleil c'est beau...mais moins! :)

 

On décide donc de se tourner vers la mangrove, elle se trouve à quelques kilomètres de nous, il y a des excursions en kayak, et après tout si il pleut...la mangrove peut être très jolie.

 

Levé au petit matin, on passe nous prendre à l'hôtel à 7H30...et oui ça ne chaume pas... Nous allons être un peu ridicule mais nous devons le dire... Avant de partir et déjà la veille ce kayak trottait dans nos têtes. Une très grosse préparation psychologique...comme sauter dans l'inconnu. Nous ..... faire du kayak dans la mangrove, avec surement pleins d'animaux, même peut être de dangereux serpents...Un mélange entre appréhension et excitation! Bref départ comme prévu à 7H30 nous sommes bien prêt, tongs, short de sport, tshirt et produits antimoustiques, anti serpents, anti fourmis, bref anti tout... peut être que cela ne fonctionne pas....mais cela nous RASSURE!

 

Nous récupérons 7 autres passagers avec le mini van au passage, ce qui nous fait dire que nous ne serons pas seul, c'est un peu rassurant car il y a même des enfants (2). Après 20 minutes de route nous sommes arrivés, et tout le monde descend!!!! Ah non.... pas tout le monde, tous sauf nous....et oui on a pris le kayak, eux on prit une excursion visite en bateau... super nous voila finalement seuls. Nous rejoignons notre guide pour la journée, il est très souriant, pas le temps de souffler "toilets here and go" Il prend les rame, nous donne un sac étanche et c'est parti, juste quelques minutes de marche et nous sommes au kayak.

 

Gina devant, moi derrière et le guide.... dans un autre kayak seul devant! Nous n'avions jamais fait de kayak ensemble, mais assez vite nous trouvons nos marques pour être complémentaire, nous traversons une bande de mer qui entre dans la mangrove, et nous dirigeons vers les paysages luxuriants devant nous. Coup de chance c'est marée haute, ce qui signifie que nous allons accéder à beaucoup d'endroit.

 

Le rochers entourant la mangrove sont magnifiques, à notre entrée dans le canyon quelques gouttes de pluie tombent du ciel, c'est un moment magique, nous arrêtons de pagayer... les gouttes tombent et brillent dans leur chute, le reste se sont des cris d'oiseaux au loin, un grand calme nous envahie et nos peurs partent avec la pluie...

 

Dans les passages parfois très étroits nous devons nous baisser, notre guide qui connait l'endroit comme sa poche, commence à pousser des cris... le pauvre... il ne doit pas être bien... Mais nous comprenons évidemment qu'il cherche à attirer des singes, et cela fonctionnera, une première fois pour un petit compagnon isolé, il viendra visiter le kayak du guide en recherche de nourriture, puis bredouille il repartira....

 

La seconde fois est magique et vous l'aurez dans notre vidéo.

 

Bref on a testé le kayak dans la mangrove, et nous ne l’oublierons pas!


Vidéo kayak AoThalane

0 commentaires

Klong Muang Beach - Krabi - Galerie Photos

2 commentaires

Il fallait en parler... Les toilettes Thaïlandais racontés par Gina

Cette fois j'ai pris le poste de votre narrateur pour vous parler d'un sujet extrêmement important: les toilettes.

 

Çela fait déjà quelques temps que ce sujet trottait dans notre tête avec nos bidons en mousse (Renaud avec sa maladie de Chron et moi avec mon SCI) que ça serait bien et utile de rédiger un espèce de guide routard des toilettes avec des étoiles et recommandations. Aujourd'hui cela m'a tellement énervée que je me lance et vous présente la perle des toilettes que je n'avais jamais encore rencontré!

 

Imaginez les toilettes turques mais surélevées jusqu'à mi-genoux. Déjà quand vous l'avez en face, vous vous posez la question par quel bout il faut attaquer, face à la porte ou le contraire.. mais je n'ai jamais osé poser cette question à qui que ce soit, et je crains que cela en reste là... Dans ces toilettes il n'y a pas d'attache sur les deux côtés pour les mains, et dans la plupart des cas, il n'y a pas d'accroche pour le sac non plus, par terre c'est évidemment tout le temps mouillé, eh bien vous ne pouvez pas y poser vos affaires.

Bon...on s'y met, on jongle avec les deux pieds sur les deux bords (car depuis par terre ça serait impossible de viser correctement), avec une main on tient son short et culotte car avec cette angle vous ne pouvez pas les fixer sur les cuisses comme vous le faites accroupie, et avec l'autre main on jongle pour garder l'équilibre pour ne pas tomber. Cela doit ressembler à une position d'un cavalier de rodéo à la différence près qu' ici le toilette ne bouge pas! J'en rigole aussi seule 😀 il vaut mieux 😉 Une fois l'expédition terminée, on remonte toujours avec une main ses vêtements et s'équilibre avec l'autre main, descend du trône et se tâche de faire disparaître le résultat de son travail. Pour cela il y a un lavabo ou seau d'eau à disposition, avec un petit récipient en plastique qui y flotte, et vous devinez la suite, on verse jusqu'à l'obtention d'un résultat satisfaisant.

 

Quand on vous demande de faire pipi rapidement, rien que cette procédure prend minimum 5 minutes!!! Je peux le dire, je préfère encore les toilettes sèches!

0 commentaires

Les anecdotes d'Ayutthayah (3ème)

Visiter un temple par effraction...

Nous avons pris un package aujourd'hui, 200 Bath (soit environ 6€) pour une balade en longboat dans les canaux d'Ayutthayah et la visite de 3 temples. Une aubaine, cela va nous reposer un peu les guiboles après 3 jours de vélo intensif, cela nous permet aussi de visiter 3 nouveaux lieux difficilement accessible, bien plus loin que notre temple avec le Bouddha couché!

 

C'était un super moment, qui nous à donner aussi une bonne crise de rire. Le dernier temple, qui est tout de même imposant à un accès un peu particulier... Plaçons déjà la situation, nous sommes dans un bateau, dont on ne peut sortir que par devant, il faut donc enjamber tous les bancs intermédiaires pour sortir.... Gina à profiter de cette pause en bateau pour profiter d'une jupette, qui évidemment en vélo était resté dans le sac... Chaque visite est chronométrée, 20 minutes... 

 

Le bateau arrive et se gare à notre temple, pas de quai pour celui-ci...on débarque sur une plage de boue... ensuite il faut grimper sur des sacs de sable, les mêmes qui devaient servir en temps de guerre pour monter les barricades, ensuite il faut enjamber le mur et attraper l'échelle qui se trouve derrière, qui évidemment n'est pas maintenue, et qui évidemment est en bambou... à 4 mètres de l'échelle et qu'on ne voit pas sur la photo ( j ai par contre la vidéo) un trou d'environ 4 mètres de fond, avec de l'eau qui vous fait penser que vous n'avez pas le droit à la chute...Vous ajouter la jupe de Gina et vous imaginez le grand moment que c'était!

 

La suite c'était allez vite au pied du temple pour des photos et revenir (5 minutes escalade, 10 minute course et photos, 5 minutes ecalade retour)! Et cette sensation que vous êtes entré en fraude dans un temple...


0 commentaires

Les anecdotes d'Ayutthayah (2ème)

Cheap Cheap, Good Luck!

Nous venons d'arriver avec nos destriers sur notre premier site à Ayutthayah, le Wat Rachaburna, nous déposons nos vélos dans les emplacements prévus à cet effet. Nous effectuons la visite que nous avons déjà décrite dans notre Blog (juste pour voir si vous suivez un peu...), puis nous sortons!

Gina se fait alors intercepté par un chauffeur de Tuk Tuk à la sortie, soit nous connaissons la magouille, et puis nous sommes en vélo, ce que Gina lui fait comprendre, tant bien que mal... Le chauffeur réponds alors par ce fameux, CHEAP, CHEAP, GOOD LUCK.

 

Bon pour nous on traduit, pas cher; pas cher, bonne chance... C'est un peu comme une énigme du père fourras, mais bon on s'en fiche, puisque nous sommes en vélo... Le bougre insiste pour tenter de se faire comprendre, j'assiste à un dialogue de sourd, Gina lui parle Anglais, lui ne sais dire que ça et sinon ne parle pas un mot Shakespearien, suit alors un jeu de mime très impressionnant.

 

Cheap Cheap dit il en montrant les arbres...

Good luck!

 

Il ajoute à son mime un petit mouvement de bras! et là c'est bon nous trouvons grâce à cet indice supplémentaire....

 

Et vous avez vous trouvez?????


5 commentaires

Les anecdotes d'Ayutthayah (1ère)

Faire du vélo à Ayutthaya, pas de problème....

-"Bonjour Madame, nous voudrions savoir si nous pouvons aller voir le Wat Yai Chai Mongkhon à vélo?"

- Oui Bien sur, vous pouvez

- Ah super, c'est loin?

- Non environ 15 minutes en Vélo

- Très bien merci madame

 

C'est en gros le discours avec notre contact à la guesthouse, le Wat en question est imposant et il s'y trouve un Bouddha couché. Il faut savoir que la ville d'Ayutthayah est faite en deux partie.

- La vieille ville, limitée par des canaux qui l'entourent complètement, elle est accessible par deux ponts à l'Est et à l'Ouest.

- Autour de la ville c'est plutôt récent mais certains temples s'y trouvent, au milieu des constructions plus modernes.

 

Nous enfourchons donc nos fameux destriers et c'est partie pour allez voir notre Bouddha couché! Le départ est maîtrisé, nous connaissons les premières routes du centre ville, nous arrivons sur le contour intérieur de la vieille ville, il y a plus de circulation, mais nous maîtrisons le sujet, nous longeons cette rocade jusqu'à entrevoir le pont qui va nous permettre de passer de l'autre côté... Ah nous le voyons... Ah nous le voyons même de mieux en mieux, par contre il s'agit d'un pont plus type autoroute qu'un pont de ballade à vélo, nous nous arrêtons au pied du pont, et nous questionnons sur notre compréhension de l'itinéraire, peut être que pour les vélos ce n'est pas le bon chemin...

 

Un conducteur de long boat le long du canal vient nous retrouver et nous fait signe avec ces mains, qu'il faut bien passer le pont pour aller de l'autre côté... Nous voila donc au milieu des voitures et des camions à galérer sur le pont, car si vous connaissez les ponts, au début il faut monter...Nous franchirons tout de même l'obstacle, tout comme le rond point derrière, rond point de type Champs élysée avec X Entrées et sorties, notre récompense sera finalement 2 kms plus loin ! Notre Bouddha couché, heureusement il vaut le coup d’œil !

 


0 commentaires

Ayutthayah, Jour 2, Galerie Photos


0 commentaires

Ayutthayah

1ère journée Ayutthaya, La découverte!

"Après Bangkok, la ville qui ne dort jamais et Kanchanaburi aux frontières de la jungle, nous posons nos valises à Ayutthayah, ville historique et ancienne capitale ,fondée en 1350 puis pillée par les armées birmanes du roi Bayinnaung en 1569, la ville fut détruite par celles de l'un de ses successeurs Hsinbyushin en 1767, date à laquelle le général Taksin, devenu roi de Thaïlande, se replia à 80 km au sud, en aval de la Chao Phraya, pour y fonder la nouvelle capitale, Bangkok. (Voilà pour la partie histoire...comme quoi notre blog vous cultive un peu...)"

 

Pour nous c'est un grand changement on passe de la jungle à une ville très active dont les vestiges sont partout (3H30 de bus de Kanchanaburi). Tout d'abord le choix de la guesthouse, nous décriront plus dans la section logement après notre retour, mais il s'agit de la Tamarind Guesthouse, et si nous devions y retourner nous prendrions la même! Emplacement idéal face à deux Wat très important :

 

Wat Ratchaburana: Fondée en 1424, son origine est assez terrible. Il a vu le jour à la suite de la mort du roi  Borommarachathirat II, ces deux fils se sont battus pour la succession et aucun des deux n'est sorti vivant du duel... Ce lieu à servi à leur crémation et à bien d'autres après. C'est le premier lieu que nous avons visiter, il apporte un sentiment très étrange, on ne s'y sent pas mal, mais on ressent que c'est un lieu à part... On ressent tout ce qui était pour eux une cérémonie d'adieu, quelque chose de long et un respect énorme pour les défunts, même la salle de crémation est décorée avec des dorures encore visible. L'accès à la salle où les corps étaient brûlés est très étroit et étouffant à se demander comment il faisait à l'époque pour y amener les corps, de plus lors de notre visite il faisait 35°C... Pas un temps pour y rester trop longtemps dans ce four! C'est le seul bâtiment de ce type où nous pouvons vraiment entrée et franchement il vaut le détour! 

 

Le Wat Mahathat : Le lieu possède l'une des plus grandes curiosités de Thaïlande avec sa tête de Bouddha enchevétrée dans les racines d'un arbre magnifique. Pour immortalisé le moment il faut patienter et prendre rapidement une photo devant l'arbre, j'imagine la cohue pendant la période Dec-Fev, car déja pour nous ce n'était pas si simple, et nous reviendrons un autre jour au petit matin pour notre photo, la première a été prise par une dame, qui à dû nous trouver si beau, qu'elle en avait oublié notre Bouddha...

 

Pour se déplacer le meilleur moyen c'est clairement le vélo, nous avons pris les notre directement à la guesthouse pour 100Baths/vélo/jour soit la somme astronomique de... 2,6 Euros...!

Pas de prix à payer non plus pour entrée dans les temples, c'est une offrande faite en l'honneur du défunt roi.

 

Cette ville est parfois ignorée dans les voyages au profit de Sukothaï, première capitale de thaïlande, où l'on retrouve cette architecture très typique et ces chédis. D'autres y passent une journée. Pour nous la ville mérite bien plus que cela, nous y avons consacré 4 jours, et nous ne le regrettons pas, nous y étions vraiment très bien et il y a largement de quoi s'occuper!

 

Petite et dèrnire précision, la ville d'Ayutthayah est rentrée au patrimoine mondial de l'unesco en 1991.


0 commentaires

1ère cérémonie Bouddhiste

Petit montage rapide

Test d'un petit montage, où je me rends compte que ma caméra n'est pas à la bonne date... comme quoi faire des tests c'est important...

 

J'aurais même pu le faire avant!

 

Bref, l'occasion de voir un bouddha géant, avec toute l'organisation qui va avec pour la cérémonie, 4 à 5 personnes pour lancer et ramener le voile.


0 commentaires

Nous avons testé le massage Thaï

"Le massage thaïlandais recouvre le corps entier. La théorie du massage thaïlandais se fonde sur le concept de lignes d’énergie liées au corps. Si ces lignes d’énergie sont bloquées, cela provoque un problème de santé, comme le stress, la tension artérielle élevée ou de la fièvre. Quand le corps ne va pas bien, l’esprit est aussi faible. Pour guérir de telles maladies, le massage traditionnel thaï a vocation à libérer des lignes d’énergie bloquées. Les parties souffrantes sont pressées avec les pouces pour favoriser les circulations d’énergie. Les praticiens du massage peuvent être des hommes ou des femmes, mais la plupart sont des femmes. Pour les qualifications importantes des personnes qui travaillent comme masseur ou masseuse, il est indispensable d’être formé et certifié."

 

Voilà pour la traduction Wikipédia... bon nous on va rester dans la pratique! Tout d'abord nous partons à 4 sur les coup de 20h pour un massage thaï, l'idée étant de profiter tous les 4 si possible d'un massage, sachant qu'à cette heure ils ne vont pas tarder à fermer et que souvent les masseuses sont seules dans la boutique... Mais nous sommes en Thaïlande, nous demandons à la masseuse si nous pouvons nous faire masser tous ensemble, elle nous invite à nous asseoir avec un grand sourire... Elle demande, alors quand je dis elle demande, n'allez pas croire que c'est d'une limpidité enfantine.... On en déduit des choses, elle même déduit des choses et tout cela fait qu'avec un peu de chance elle comprend la chose en question.... vous n'avez rien compris??? c'est normal!

 

Bref elle passe quelques coup de fil très rapide, et 5 minutes après débarquent en scooter ces 3 amies masseuses! Nous avons au programme 2 massage des pieds, un massage cou et dos, une manucure, les postes sont affectés.

 

Gina cou et dos au fond de la salle, Clément allongé car plus assez de siège pour le massage des pieds, pour ma part assis devant la vitrine avec devant moi Fleur en pleine manucure.

 

J'hérite de... Kubiak! Enfin la plus costaude vous savez celle qui a de l'expérience, Clément hérite de la jeune et va pouvoir dormir tranquille, Gina qui avait mal de crâne avant de commencer aura elle aussi une samouraï, quant à Fleur elle aura la rigolote de service!

 

Tout commence très bien, avec une préparation à base de baume du tigre, ça chauffe un peu, ça prépare bien la peau, ensuite c'est un petit bâton qu'on vous frotte sur le pied, c'est sympa, ça chatouille presque.... Ça c'est pour que vous restiez... Car après le fameux bâton, elle vous le rentre dans chaque orteil et dans le pied...Là déjà j'ai moins envie de dormir! Ensuite avec ses mains elle tire sur chaque doigt de pied, ils claquent comme du verre....

Ensuite, et bien les muscles!!! Allez derrière les jambes et les cuisses et on appuie bien fort on monte, on descend, on remonte...et on sert les dents!!! A peine remis de la première jambe...la deuxième!!!! et là vous savez ce qu'il vous attend!!!!

 

Bref cela se termine par un "Bonus" les trapèzes" elle bloque son genou dans le dos, elle tire sur le bras, et la vous prenez des positions dont vous vous pensiez incapable!

 

Bref... On a fait un massage Thaïlandais.

 

Bilan positif tout de même malgré mon récit :

- Gina n'a plus mal de tête et son dos n'est plus raide comme un poteau, et ses épaules sont en guimauve.

- Fleur à de beaux ongles

- Clément...dors encore

- Moi... Et bien je me suis senti plutôt bien, et clairement réveillé!!!


2 commentaires

Erawan

Aller / Retour en bus... sans chichi... et poissons mangeurs d'homme!


Distance Erawan - Kanchanaburi : 63 Kms

Temps de parcours aller : 2H

 

L'aller : Tout d'abord il faut prendre le bus sur la voie principale, la seule solution si vous ne le prenez pas à la gare routière, c'est de regarder ce qui est écrit sur le bus, et de le héler. Heureusement pour nous ce n'est pas juste écrit en Thaï, il est donc facile à repérer, et vu sa vitesse... pas dur non plus de le héler!

 

Et c'est parti pour 63 long kms! Le moteur est au devant du bus, donc déjà pour les places devant impossible de discuter, nos compères rencontrés la veille Fleur et Clément ne diront pas le contraire, ensuite il faut de la patience, en montée on se demande si le bus ne va pas s'arrêter, quant au bus lui même...à l'intérieur, c'est un bond dans le temps, impossible ni de dire son âge, ni ses kms... il a surement le même âge que le chauffeur dont la photo est jaunie, et clairement nous constatons qu'il a prit un sacré coup de vieux...

 

La ballade du parc d'Erawan, c'est un super moment. 7 étages où se trouve des bassins dans lesquels vous pouvez vous baigner (normalement excepté le 7, mais des gens s'y baignaient quand même...). Il faut chaud, 33°, il fait humide, vous êtes moites mais vous savez qu'après l'effort de la monter c'est le réconfort de la baignade qui vous attend! Les étages 1 à 3 sont vraiment tout public et simple d'accès, plus vous montez et plus cela se corse. Les guides Lonely et Routard conseillaient les chaussures de marches, nous nous sommes questionnés pendant l'ascension en voyant tant de gens en tong ou pieds nus... Au final après l'étage 5, y aller en tong fait partie de l'inconscience! Les roches sont glissantes, les marches parfois très hautes et étroites, il y a aussi de la boue....bref merci les guides!

 

Normalement il y a des singes, on vous enlève donc votre nourriture après l'étage 3 pour éviter toute agression... Mais pour nous aucun singe pendant la marche, malgré la forte demande de Gina!

 

La baignade dans le bassin 5 était un vrai bonheur, l'eau est cristalline, vous avez transpiré pendant près de deux heures! Se baigner enfin, savourer ce moment de fraîcheur, c'est l'extase! Oui, mais c'est sans compter sur...les poissons!! Et oui dans cette eau cristalline nous trouvons des poissons qui n'attendent qu'une chose...VOUS...enfin NOUS en l’occurrence... A peine le pied posé dans l'eau ils viennent dessus et commence à sucer, ronger les peaux mortes, c'est déstabilisant, c'est tenable quand vous en avez un...à 4/5 vous commencez à paniquer...au dessus vous courez sur le bord! 

 

Heureusement nous avons trouvé des petits bassins sous les cascades sans nos amis bubulle. Ceci dit c'est à tester et même Gina a joué le jeu, je l'ai en vidéo, c'est mémorable, le cri à percé toute la forêt!

 

Le retour : Nous descendons à 15h55, et le bus part à 16H00 si nous ne le prenons pas, nous devons attendre une heure, le souci c'est qu'il est déjà plein, le chauffeur nous fait signe de monter... Pour Fleur se sera debout tout le long, Clément lui sera assis sur le moteur, Gina et moi-même...assis dans les marche pour monter dans le bus, évidemment il roule portes ouvertes... Conseil : ne pas s'endormir! Conseil n°2 : Avoir un caleçon rembourré. Le bus roulait plus vite que le précédent, heureusement d'ailleurs...mais mes fesses à même le plancher du bus ont dû encaisser 1H10 de route... je peux vous dire qu'elles s'en souviennent encore!!!

 

Heureusement après notre arrivée, nous décidons d'aller au réconfort....le massage Thaï!

 


2 commentaires

Nous tentons le street Food....

20/10 : 1er essai....

Vous avez du suivre notre épopée sur le guichet de bus, et bien sachez que notre 1er essai arrive juste après... 

 

Nous achetons notre billet et la dame nous indique que nous avons 20 minutes avant le départ du bus, parfait nous avions vu derrière les bus des vendeurs de nourriture...

 

C'est décidé nous allons acheter de la nourriture dans la rue, comme les thaïlandais! allez faisons le tour...

 

Je vous rassure pas d'insecte, des brochettes de viande, ou des brochettes de poissons, des plats inconnus pour nous, bon ne soyons pas trop pressés, faisons d'abord le tour de tous les vendeurs, pour être sûrs de notre choix... Nous ne voulons tout de même pas tenter le diable, surtout avec notre ventre en mousse...

 

Bon le tour est fait...nous commençons le second... tout est réuni, l'odeur est succulente, l'aspect est bien, les repas tournent car ils y a beaucoup de passages de clients, de plus de la viande grillée...ça limite les risques...Ahhhhh...si il y a des mouches.... Il nous fallait bien quelques choses pour nous empêcher de transformer ce premier essai.... Le temps avance vite et nous avons faim...bilan... Un fast food dans un bâtiment...mais pour notre égo c'est un fast food thaï...


21/10 : 2nd essai

Nous sommes à la Guesthouse, proche de la rivière Kwaï, et parfaitement installés en terasse en prenant notre petit déjeuner... Nous faisons alors la rencontre, celle qui va bouleverser notre aventure culinaire... Fleur et Clément, ils sont déja venus en Thaïlande, ils ont parcourus d'autres pays et ils sont confiants sur la nourriture, nous allons donc courageusement les suivre au marché de nuit de Kanchanaburi!

 

Et le premier repas vous le trouverez sur la photo du dessous, nous vous redirons le nom utlérieurement, en bref il s'agit d'une boulette de riz qui va être broyée et mélangé en salade avec des ingrédients, coriandre, basilic, citron vert... nous enchaînons sur des jus d'orange (pressé, mais pas nos grosses oranges, des petites oranges vertes, vraiment un régal!), suivi d'un riz à la mangue et lait de coco tout aussi succulent, patate douce (étrange mais bon et sucré), dessert (génoise et nappage) mais par contre le dessert ne parviendra pas à nous convaincre...

 

Nous retenons de cette sortie finalement le "mango sticky rice", nous remercions énormément nos deux compères du soir, à qui nous proposons de partir ensemble le lendemain sur le parc d'Erawan!

 

PS : Les auteurs de ce blog n'ont pas eu d'effet secondaire suite à ces repas....


1 commentaires

A la recherche du guichet perdu....


direction Kanchanaburi.... peut être....

Après nous être retrouvés la veille sur Bangkok en pleine cérémonie d'adieux au roi, nous avons constaté qu'il était judicieux de revenir plus tard sur la capitale, notre idée, aller dans les contrées plus "sauvages"...

 

Destination Kanchanaburi, le pont de la rivière Kwaï, Le parc national d'erawan, la forêt...un bon début pour nous novice.... Seulement la jungle commence à la station sud de Bangkok...Imaginez cette photo avec ces guichets...c'est la moitié des guichets de la rangée et vous avez les mêmes derrière, ah oui de plus il y  a 2 rangées... Les noms sont en Thai et certains sont compréhensibles pour les étrangers, en gros 1 guichet par ville desservie, les numéros dépassant les 80....

 

Nous cherchons avec nos sac sur le dos celui nous concernant, nous les passons à peu près tous, évidemment...il était dans les derniers! Bien nous sommes devant...cependant, il n'y a personne au guichet... un mot en Anglais semble nous demander d'aller au guichet 10... Très bien revenons sur nos pas allons au guichet 10... souci...personne non plus... mais un autre mot... super une chasse au trésor!!!! Allez au premier guichet au coin... Facile pour nous, allez direction le premier coin avec un guichet! Trouvé!!!!!!! Ahahaha

 

Bon la dame ne comprend pas nous lui montrons donc sur un plan où nous souhaitons nous rendre...

 

"Ahhh Kanchanaburi, suivez moi!"

 

Elle nous ramène à notre premier guichet...qui indique de se rendre au guichet 10.... Soit.... nous tentons de nous faire comprendre et indiquons qu'il n'y a personne ni ici ni au 10... elle ne comprends pas l'anglais et demande donc elle aussi l'aide d'une amie, au guichet 23... Explication de l'amie :

 

Il faut aller en fait à l'étage plus bas, là bas il y a d'autre guichet... il faut aller au 10 et voilà....

 

Parfait... il y a donc des guichets AUSSI en bas, nous descendons, nous sommes au milieu des cars et des pots d'échappement, mais nous trouvons le Guichet 10 et achetons enfin nos billets......Au guichet 8!

 

 


0 commentaires

1ère journée - Logement - Repas - Découverte.....et sieste!


Le chemin de croix... Trouvez notre hôtel, démonstration de la gentillesse des Thaïs!

Une journée très particulière, puisque nous sommes arrivés le matin, essayez de lire ce texte mais en vous mettant à notre place!

Cela fait près de 18H que vous bourlinguez entre Taxi, Aéroport, Avions, votre nuit vous l'avez passée dans une zone d'environ 60 cm de largeur et pas beaucoup plus pour les pieds! Vous vous sentez sale, car oui dans nos contrés civilisées, la douche est devenue pour beaucoup et c'est notre cas comme une drogue! Une seule envie en sortant de l'aéroport, vous rendre à l'hôtel, vous lavez et dormir!

 

1) Nous passons en tenue d'été, T-shirt sobre en respect, short. Dehors il fait lourd 29° et très humide!

2) Clairement tout commence parfaitement bien, nous changeons nos premiers Baths à l'aéroport, conseil ne pas changer beaucoup d'euros là bas, les tarifs sont plus chers qu'en ville, juste de quoi subvenir un peu à vos besoins de ce premier jour!

3) Nous prenons nos premiers billets de trains, 45 BATHS le billet... allez 1,5€ et cela nous permet de rejoindre le métro à Makkasan, ici encore un perfect avec achat du billet 19 Baths et descente à Phra Ram 9

4) Nous marchons vers la destination supposée de l'hôtel

5) Notre plan n'est pas assez détaillé, ca grouille dans tous les sens, impossible de s'y retrouver seuls!

6) Nous prenons le choix 1 Jean Pierre! l'appel à un ami, nous questionnons les Thaïs que nous trouvons, ils se mettent parfois à 4 ou 5, nous obtenons une vague direction.

7) Nous sommes vraiment dans les rues des films de Bangkok, nous continuons de questionner mais rien n'y fait et nous tournons depuis 1 heure!

8) La délivrance viendra d'une gentille dame qui, questionnée par Gina demandera l'aide de sa fille, elle parle anglais, elle nous dit que le Mr à côté va nous y emmener.

9) Pour le Monsieur, en faite ce n'est pas si simple non plus, mais lui il parle local, donc il tourne dans le quartier il frôle 10 voitures, 25 motos, 45 tuk tuk, mais lui il s'en fout, il connaît la population! Après des détours, des marche arrières, des demi tours, il nous amène devant notre hôtel! Nous voulons le payer pour ce service qu'il nous a rendu, il refuse, nous le remercions les mains jointes.

 

Pour la suite une bonne douche, une bonne sieste, et découverte ce soir de nos premiers repas Thaï, notre ventre se porte bien!!

 

A voir prochainement dans la section repas pour les photos!

La circulation

Photo prise de la passerelle nous amenant du train rapide au métro, un joyeux bordel non organisé :)

Le traditionnel Tuk-tuk

Nous ne l'avons pas encore utilisé, pour le trajet nous avions opté pour le train, mais il est omniprésent encore sur Bangkok, c'est aussi un nid à arnaque sur les zones trop touristiques.

Bangkok de notre chambre

Comme vous avez pu le voir nous avons volontairement opté pour un hôtel à l'écart de l'agitation du centre, clairement nous sommes bien avec les thaïlandais et pas à l'écart!


Le voyage


Du retard mais du bonheur !

Après un réveil matin difficile et un départ à 05H15 de Jouy le Potier, notre première action à l'aéroport était... un café, il aurait même fallu une cafetière...

Après une attente quelques heures, nous passons nos bagages à la filmeuse. il est vrai que c'est un coût (10€/b) mais ceux là vont aller en soute, et au vue de certaines histoires nous ne voulons rien retrouver qui ne nous appartiendrait pas! Il se font donc totalement saucissonnés et c'est l'esprit serein que nous partons d'abord vers Helsinki.

Arrivé à Helsinki pile à l'heure, 16H15 nous apprenons que notre vol pour Bangkok à du retard, 30 minutes.... Ah non 40 minutes... arf 50? finalement 1H15 de retard, l'aéroport étant bien équipé pas de souci pour nous Gina à même eu l'occasion de manger une soupe fromagère qui pour elle valait bien cette attente!

 

Un trajet en A350 très récent de la compagnie Finnair nous attend donc, pas beaucoup plus large que des moyens courriers, par contre un bon point sur le multimédia. Un vol qui se déroule plutôt bien malgré quelques problèmes de circulation dans les jambes pour Gina, notre arrivée se fera à 8H15 en Thaïlande, sous un ciel nuageux.


1ère impression Gina

Sortie de l'avion, j'ai senti une grosse chaleur caresser mon visage avec un fin mélange d'odeurs particulières que je n'ai encore jamais senti dans cette combinaison, odeur principalement sucrée des fleurs et des pâtisseries, de riz cuit, et un peu "poudré des boudoirs"et depuis sa découverte, cette agréable odeur nous accompagne discrètement partout. En entrant dans le hall de l'aéroport, j'étais émerveillée des immenses compositions florales qui ornent les salles d'embarquement (il me faudra patienter 38 jours pour les voir de près lors notre retour), mais aussi le milieu des tapis apportant les bagages, magnifique! Ensuite ce qui m'a marquée, c'est leur discrétion, serviabilité, coté très respectueux, entraidant, et pour finir, on sent partout dans la rue une grande sérénité, et que malgré leur circulation typique - bon j'avoue catastrophique - et la foule, il n'y a pas de bruit, ils ne crient et klaxonnent pas, ils parlent doucement et ils ne bousculent personne. Très très bonnes premières impressions, la Thaïlande a vraiment tout pour que l'on l'aime, pourtant c'est juste la première journée, j'ai adopté cette culture pourtant si différente de la nôtre :)

1ère impression Renaud

Sortie de l'avion, je me concentrais déja pour arriver le plus rapidement à l'hôtel. Je me sentais très bizarre, vraiment comme quelqu'un qui vient les déranger. Cette impression à vite disparue avec notre périple de ce jour. On dit souvent que les premières impressions sont très importantes, et je pense que la rencontre effectuée en recherchant notre hôtel m'a donné une indication très positive sur notre voyage. je ne sais même pas si nous pourrions trouver en France encore cette personnalité, rendre service, ne rien vouloir en échange, avec le sourire!

Je suis persuadé que se voyage nous permettra d'en apprendre beaucoup, et pas que sur les Thaïs...

Nous nous baladons dans des rues que nous pouvons voir dans les films, et nous sommes sereins, c'est étonnant... Mais j'attends encore de voir comment cela se passera en se rapprochant du côté historique et donc touristique.

En tout cas c'est le grand écart niveau culture, niveau langage, niveau saveur, et c'est vraiment ce que je recherche... J'ai hâte d'en découvrir d'autres demain!



3 commentaires

Réservation des 2 premières nuits

L'approche du départ

Nous l'avions annoncé, les premiers jours nous souhaitons visiter, mais aussi nous reposer du trajet. Après pas mal de recherche nous avons choisi le Grandprapa.

 

Ce choix est issu de plusieurs critères :

 

Calme

Prix

Accessibilité

Confort

 

Nous espérons avoir fait un bon choix. De toute manière bon ou pas nous y dormirons 2 nuits!

 

Notre départ est prévu à 05H15 demain matin, nous sommes en pleine vérification de nos sacs, papiers... L'excitation commence à monter!


0 commentaires

Décès du roi de Thaïlande

Le roi Bhumibol s’est éteint...


Après 70 ans de règne, nos pensées vont vers le peuple Thaïlandais que nous soutenons du fond du cœur.  

 

 

 

Qu'il repose en paix.

 

P.S : Les photos sont en NB couleurs demandées pour le deuil national.

Impact de l’événement sur nos objectifs


C'est un cataclysme en Thaïlande, même si en France cela n'a pas été suivi. Cela risque de fortement impacté notre voyage, mais peu importe nous respecterons sur place les décisions qui seront prises, nous verrons surement la Thaïlande autrement, pour exemple un dernier point sur des annulations annoncées :

 

LES FESTIVITÉS ANNULÉES, informations récupérés du groupe Facebook Objectif Thaïlande (Bangkok et Chiang Mai)

 

CHIANG MAI :

Le maire de Chiang Mai a officiellement annulé les célébrations du Festival des Lumières (ou Festival des Lanternes), le Loy Kratong (fixées du 13 au 15 novembre). De même que demandé la fermeture du marché de nuit (le Night Bazaar) et des marchés piétionniers du week-end (Saturday Walking Street Night Market à la route Wualai et Sunday Walking Street Night Market à la porte Taphae). 

 

BANGKOK : 

La plupart des événements ce week-end ont été annulés, et certains lieux annoncé qu'ils fermeraient temporairement, soit pour la journée, à travers le week-end ou jusqu'à nouvel ordre. Certains resteront ouverts comme d'habitude, selon l'annulation des événements spéciaux.

 


0 commentaires

Le périple du visa...

1 er passage aux urgences en Hongrie (22/09)

Vous n'avez pas été sans remarquer, une certaine longueur de mise à jour ces dernières semaines... Non nous n'avons pas stoppé notre aventure, mais elle a connu des moments tumultueux que nous allons vous raconter.

 

22 Septembre : Nous sommes en voyage en Hongrie, après une belle journée de ballade (à PECS pour être précis), nous souhaitons profiter d'un bon moment de repos... Mais sur les coups de 22H je suis pris de douleurs ventre et reins, je commence à me tortiller comme un petit ver devant Gina, la douleur continuant de monter nous décidons après 1H de monter vers les urgences (situé à 30 minutes). La douleur est si forte que je ne peux me changer, je pars donc en Short malgré des températures plutôt fraîches.

 

Gina est née là bas, mais son sens de l'orientation n'est pas son point fort, elle met donc en route son GPS, dans un stress que vous pouvez imaginer et je tente autant de possible de tenir le rythme pour arriver rapidement aux Urgences.

 

Mais dans ces moments ou rien ne va.... rien ne va! Le Gps nous emmène bien proche de l’hôpital, mais dans une impasse... Hors de question d'y aller à pied avec la douleur, nous remarquons un fossé avec quelques graviers permettant de le traverser... Nous tentons le coup, bon coup d'accélérateur et après une giclée de cailloux dans tous les sens nous voila de l'autre côté, reste a se garer et aller dans le bâtiment!

 

Prise en charge rapide, mais pensez à prendre une traductrice qui résiste à la vue du sang et des aiguilles, car Gina en bon interprète traduit tous ce que dit le docteur, et essaie de faire la même chose à l'inverse quand les mots que je sors sont audibles... Mais son regard a été un peu trop insistant dans ma direction, au moment de la pose du cathéter... Je la vois alors changer de couleur, tout comme le médecin qui se lève et l'attrape par le bras avant qu'elle ne s'écroule...

 

Un bon binôme aux Urgence... Avec pour bilan une crise de calculs rénaux pour moi et obligation d'aller voir un Urologue à notre retour en France.

 



2 ème passage aux urgences en France (06/10)

04 Octobre : Je vais passer sur notre retour, la visite chez l'urologue qui après examen montre bien un calcul chez moi. L'objectif après cette visite est un traitement médicamenteux pour "expulser" ce petit étranger, avec contre visite 7 jours après, si l'intrus est toujours là c'est l'opération, impossible de prendre l'avion avec lui...de toute manière il n'a pas de passeport ni de visas....mais tiens....Nous non plus!!!!

l'heure c'est l'heure....

05 Octobre : Le départ arrive plus vite que prévu, il faut donc faire notre demande de visas, je rappelle que pour la Thaïlande si vous séjour dépasse 30 jours un visa est obligatoire, nous restons 39 jours.... La course aux papiers est donc lancée, il nous manquait une attestation bancaire pour Gina, les banques semblent découvrir un peu ce document et nous perdons prêt de 30 minutes pour le récupérer, il est donc 9H30... La veille nous nous étions renseigner sur les demandes de visas, il ne se font que sur Paris, rien par correspondance et le ticket doit être pris avant 11H00 du matin, le gps annonce une arrivée à 10H50, nous tentons donc notre chance, Paris reste Paris et nous perdons quelques précieuses minutes en bouchon malgré le gps, je dépose Gina à 10h59 devant l'ambassade car je dois trouver une place. Mais......ECHEC.... et oui refus de la laisser entrer, il est bien 11h00 pour nous la dame nous explique en souriant que pour elle il est 11h01, donc il faut revenir demain...nous insistons... ECHEC... Elle ne veut rien savoir à nous d'arriver plus tôt demain.... Je serais curieux de voir la réaction de cette dame le jour où on lui refusera son RDV chez un spécialiste avec 1 minute de retard ! Bref retour à la case départ, le lendemain nous devons aller dans le sud voir la famille, nous appelons l'ambassade de Thaïlande à Lyon, et convenons avec eux de passer sur le chemin vers le sud pour faire la demande.

un voyage fortement compromis...

06 Octobre : Départ dans le sud prévu à 05h30. A l'heure précise le moteur tourne et nous sommes sur le départ, seulement je ressens une gêne, je propose d'attendre quelques minutes pour que cela passe, finalement cela ne passera jamais et la douleur devenant insoutenable, nous appelons le SAMU, il est 09H00...

Bilan : Je suis de nouveau aux Urgences, nos visas ne sont toujours pas obtenus, notre séjour est plus que compromis... Je me retrouve hospitalisé

Lire la suite 1 commentaires

Les étapes du voyage - Bangkok et ses environs

 

Ce sera notre point de départ, et évidemment notre point de retour aussi.

 

Il y a de nombreuses choses à voir sur Bangkok, mais ce qui nous décide à y rester plusieurs jours, c'est avant tout nos petits corps frêles!

 

En effet nous pensons qu'il va nous falloir plusieurs jours d'adaptation, donc hors de question de courir tout de suite. De plus Bangkok recèle bien des trésors :

Le temple de Wat Phra où la statue de Bouddha est la plus révérée de la capitale, la vie nocturne de Bangkok.

A proximité Kanchanaburi, réservée aux passionnés de nature et d'histoire comme nous, Ayuthaya avec ses ruines inscrites au patrimoine mondial de l'Unesco est aussi l'ancienne capitale.

 

 

1 commentaires

Achat dans un magasin de sport

Sac à Dos pour Gina trouvé, merci à notre super vendeur!

Aujourd'hui, nous avons passé près de 2h dans notre magasin de sport à Olivet.

 

Nous avons beaucoup observé, puis Gina s'est lancée pour demander des renseignements. Nous avons eu beaucoup de chance de rencontrer un vendeur de cette qualité, je ne sais pas s'il  lit ces lignes.

 

Il a été exceptionnel, patient et très sincèrement sans lui nous repartions les mains vides, il a donné de sa personne, il a lesté nos sacs, nous a conseillé pour bien l'adapter à notre dos (tout desserrer et serrer au fur et a mesure de bas en haut). Il à même résisté aux 1001 questions de Gina, pour dire la patience qu'il a eu...

 

Gina doit encore se familiariser avec la couleur... En effet elle cherchait du rose, ou en tout cas une couleur plus joyeuse, plus....Girly..... Moi je le trouve très beau ce sac!!! 

 

Elle est enchantée par le système de besace qui peut être ramené sur le devant et même être attachée (c'est d'ailleurs l'élément qui l'a convaincue, avoir ses "trucs de fille" à portée de main!

Elle l’ausculte tel un médecin, et découvre aussi au fur et à mesure ses nombreuses poches.

 

Nous reviendrons sur le sac à la fin de notre voyage, mais pour le moment nous pensons que c'est un bon achat....

 


Le sac en photos, SYMBIUM 50+10 Access Quechua - 99€

0 commentaires

Réservation des billets d'avion

Après avoir éplucher à de nombreuses reprises les sites des comparateurs de billets......

Nous avons nos 2 billets avec Escale à Helsinki

 

Départ le 17 Octobre et retour le 25 Novembre....

 

Nous sommes impatients et heureux ! Notre voyage commence.

0 commentaires

Les premiers preparatifs

Pour nous ce projet mûrit depuis plusieurs mois, mais le moment est arrivé de passer le cap, nous souhaitons le réaliser, et pour cela nous avons fixer un objectif majeur - Allez voir le festival des lanternes, comprendre cette fête, la vivre avec les thaïlandais. 

 

Nous comptons rester un peu plus de 30 jours, nous aurons alors le temps de faire le tour du pays, carte en main, aidé de différents guide et d'internet, nous marquons les endroits que nous ne voulons pas rater. Par contre pas d'impératif de temps posé sur papier, nous jugerons sur place.


0 commentaires